Le resvératrol : l’élixir de jeunesse

• Laisser un commentaire

Il est bien connu qu’une forte consommation de fruits et de légumes protège de nombreuses maladies dégénératives. Parmi la multitude de substances protectrices qui s’y trouvent, les polyphénols constituent une classe de molécules naturelles anti-oxydantes très actives.

Le resvératrol, un polyphénol haute protection

Verre de vin rouge resvératrolIl existe un polyphénol particulier qui se trouve dans la pulpe du raison rouge et dénommé resvératrol.
La découverte du resvératrol provient de la constatation que les français qui consomment du vin ( avec modération) vivent nettement plus vieux que leurs voisins anglo-saxons qui n’en boivent pas. Les français ont en particulier moins de maladies cardiovasculaires : c’est ce que l’on appelle le French Paradox !

Le resvératrol est une substance naturelle synthétisée par la vigne pour se protéger de l’attaque de divers champignons et parasites. Précisons que les raisins rouges sous culture biologique sont significativement plus riches en resvératrol que ceux issus de culture conventionnelle (1).

Raisin rouge resvératrol

Depuis quelques années les chercheurs se sont emparés du resvératrol et de très nombreuses études ont mises en évidence l’extraordinaire efficacité du resvératrol pour ralentir le processus de vieillissement, protéger des maladies cardiovasculaires et du cancer. Le resvératrol est une substance qui apparaît aujourd’hui comme une des plus prometteuses sur le plan de la santé.

Les différentes propriétés du resvératrol

1. Le resvératrol a une puissante action anti-oxydante. Elle empêche en particulier l’oxydation du LDL cholestérol. Nous savons que l’oxycholestérol attaque la paroi des artères où les matières grasses vont ensuite se déposer et provoquer de l’athérosclérose(2).

2. Lors du syndrome métabolique (diabète, cholestérol, hypertension) le sang est moins fluide et a tendance à former des caillots sous l’effet de cellules dénommées plaquettes qui s’agglomèrent ensemble. Le resvératrol réduit fortement ce que l’on appelle l’agrégation plaquettaire et facilite donc la fluidité du sang (3).

3. Les deux actions précédentes font du resvératrol un excellent protecteur du risque cardiovasculaire en particulier chez ceux qui ont une alimentation trop calorique (4).

4. Le resvératrol s’est en outre révélé un puissant agent anti-cancéreux dans les très nombreux tests qui lui ont été consacrés. Il a l’avantage d’inhiber les trois phases de la prolifération des cellules cancéreuses : initiation, promotion et progression. Les différents chercheurs considèrent qu’il s’agit d’une nouvelle arme prometteuse pour envisager de nouvelles stratégies thérapeutiques (5) comme cela a déjà été prouvé chez l’animal (6).

5. Par ailleurs, la forte activité anti-inflammatoire du resvératrol permet sans doute de rendre compte de son effet protecteur à la fois sur le processus cancéreux et sur le risque cardiovasculaire. On sait que l’inflammation chronique accompagne ces deux pathologies. Or le resvératrol inhibe divers médiateurs de l’inflammation (7).

6. L’extrême diversité des effets bénéfiques du resvératrol a fortement enthousiasmé les chercheurs spécialistes du vieillissement. Divers études ont été faites dans ce cette optique et le resvératrol apparaît aujourd’hui comme un excellent prétendant pour lutter contre la maladie d’Alzheimer (8). Il semble même capable de dissoudre les protéines amyloïdes des neurones, caractéristiques de la maladie (9)

7. Mais le plus surprenant a été la découverte par les chercheurs qui travaillent sur la longévité. Ils ont découvert que l’administration de resvératrol permet chez divers espèces animales de prolonger à la fois la jeunesse et la durée de vie. Par exemple la durée de vie moyenne des poissons peut être augmentée de près de 60%. Les femelles sont encore capables de pondre des œufs et les mâles de les fertiliser 3 mois après que tous leurs congénères du lot contrôle soient morts (10)

8. On doit à David Sinclair de la Harvard Medical school d’avoir montré que le resvératrol permet de freiner la dégénération des cellules nerveuses et même d’améliorer les processus cognitifs. Cet effet de lutte contre le vieillissement serait dû à une stimulation des gènes Sirtuins, comme le fait la restriction calorique. Celle-ci est capable, chez les animaux, d’augmenter la durée de vie de 30à 50% et de rester relativement jeune (11).

L’ensemble de ces effets bénéfiques font du resvératrol un potentiel élixir de jouvence. De nombreux chercheurs s’étonnent qu’aucune étude clinique d’envergure ne soit entreprise par les laboratoires pharmaceutiques qui semblent bouder cette molécule naturelle pourtant exempte de toxicité (12).
Pour comprendre cette attitude il faut savoir que le resvératrol n’est pas breveté, c’est à dire qu’il n’est la propriété exclusive de personne en particulier. Il n’y a sans doute pas assez d’argent à gagner avec le resvératrol !

Zélie le cordon bleuEn ce qui vous concerne, n’hésitez pas à prendre du resvératrol sous forme de complément alimentaire et buvez un verre de vin rouge bio à chaque repas…

(1) Henriques JA Phenolic content and antioxidant activities of juices manufactured with organically or conventionaly produced grapes
Food Chem Toxicol 2007, 45(12), 2774-80
(2) Csiszar A Resveratrol increases vascular oxidative stress resistance
Am J Physiol Heart Circ Physiol 2007, 292(5), H2417-24
(3) Chow Se Resveratrol protects endothelial cells from ox-LDL induced reduction in antithrombogenic activity
Chin J Physiol 2007, 50(1), 22-8
(4) De Cabo R Resveratrol improves health and survival of mice on a high caloric diet
Nature, 2006, 444(7117), 337-42
(5) Latruffe N Resveratrol a promising molecule for fighting cancer
Curr Drug Targets, 2006, 7(4); 423-42
(6) Lamartinière CA Resvératrol suppresses prostate cancer progression in transgenic mice
Carcinogenesis, 2007, 28(9); 1946-53
(7) Das DK Anti-inflammatory responses of resveratrol
Inflamm allergy Drug Targets, 2007, 6(3); 168-73
(8) Anekonda TS Resveratrol: a boon for treating Alzheimer disease
Brain Res Rev, 2006, 52(2); 316-26
(9) Marambaud Ph Resveratrol promotes clearance of Alzheimer’s disease amyloid
J Biol Chem, 2005, 280(45); 37377-82
(10) Cellerino A Resveratrol prolongs lifespan and retards the onset of age-related markers of vertebrate
Curr Biol, 2006, 16(3), 296-300
(11) Sinclair DA Therapeutic potential of resveratrol: the in vivo evidence
Nat Rev Drug Discov. 2006, 5(6), 493-506
(12) Della ragione F Resveratrol: from basic science to the clinic
Cell Cycle, 2007, 6(20); 2495-510
VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 3.5/5 (4 votes)
Le resvératrol : l'élixir de jeunesse, 3.5 out of 5 based on 4 ratings
Cet article a été publié dans Les rendez-vous santé de Chantal et Yves PONROY et tagué .

Une réponse à Le resvératrol : l’élixir de jeunesse

  1. Lucien Kaczor dit :

    Mon épouse vous passera une commande dans le courant de la semaine prochaine.

    De mon côté, je suis âgé de 83 ans. Mes analyses ( sanguines ) réalisées il y a 3 mois à peine sont toutes parfaites suivant les normes.

    Problème : Depuis + ou – 1 an, je me sens perpétuellement fatigué au delà de toute limite. Mon médecin traitant m’a prescrit une armada de vitamines qui n’ont eu aucun effet bénéfique ( pendant environ 5 à 6 moi ).

    Auriez-vous dans vos tiroirs un produit qui pourrait me remettre sur pied……aussi bien sur le plan psychique que physique.
    Merci vivement de votre collaboration.

    Lucien Kaczor BELGIQUE.

Les commentaires sont fermés.