Le potager communautaire : idéal pour garder la forme

• Laisser un commentaire

Pratiquer une activité physique régulière est essentielle pour la santé. Pourtant, ce seul concept vous épuise et l’idée de passer des heures à la salle de sport ne vous inspire rien de bon ? Et si vous vous lanciez dans le jardinage ? Une récente étude indique que les potagers communautaires sont très bons pour la santé des jardiniers !

Le potager communautaire arrive en France

Femme et jardinagePratique déjà bien répandue aux Etats-Unis, le potager communautaire n’en est qu’à ses débuts en France. Quel est le principe ? Plusieurs personnes partagent un lopin de terre divisé en parcelles sur lesquelles chacun cultive ses légumes. Le potager communautaire est une solution idéale pour ceux qui habitent en appartement ou qui n’ont pas de jardin à disposition.

Cultiver un potager communautaire diminue son IMC !

Femme et jardinageDes chercheurs de l’Université de l’Utah se sont intéressés à 375 personnes qui participent depuis au moins un an à un potager communautaire dans la région de Salt Lake City. Ces chercheurs ont comparé les indices de masse corporelle (IMC) des participants au potager à ceux de voisins qui préféraient ne pas y participer et à ceux des membres de leur famille.
Les résultats sont surprenants ! Les participants au jardin communautaire ontun IMC inférieur aux autres. « Alors, que la proportion de personnes vivant dans les zones urbaines est en constante augmentation, cette étude soutient l’idée que les potagers communautaires sont un atout précieux dans un quartier pour promouvoir une vie saine », expliquent les auteurs de cette étude (American Journal of Public Hearth, avril 2013).

Le potager communautaire, bon pour le coeur

Le jardinage est bon pour la ligne, mais pas seulement. Il serait également efficace pour lutter contre les problèmes cardiaques à l’approche de la cinquantaine. On sait que pratiquer une activité physique est essentiel à une bonne santé, et en particulier à une bonne santé cardiovasculaire. Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que jardiner ou encore bricoler sont également des activités bénéfiques pour la santé, à condition de les pratiquer régulièrement. Selon une étude britannique, à partir de 2h30 de jardinage par semaine, votre cœur en retire des bénéfices. De quoi avoir un beau jardin à admirer pendant plusieurs années !

En résumé :

Entretenir un potager communautaire aide à :

  • diminue l’IMC
  • entretenir son coeur
VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 4.0/5 (4 votes)
Le potager communautaire : idéal pour garder la forme, 4.0 out of 5 based on 4 ratings
Cet article a été publié dans Jardinage et tagué , .

4 réponses à Le potager communautaire : idéal pour garder la forme

  1. Monette dit :

    Bonjour,
    J’ai la chance d’habiter à la campagne et, malgré le port d’une ceinture lombaire indispensable pour ce genre d’activité, j’adore m’occuper de mon jardin. En plus d’y cultiver des légumes, j’éprouve une grande satisfaction à y créer un espace agréable en usant de géométrie….
    L’ennui c’est qu’au moment de la récolte, j’ai beaucoup de mal à malmener cet « arrangement »…
    Mais le plaisir de consommer quelque chose de sain et frais finit par l’emporter…
    Dicton tiré de la SAGESSE POPULAIRE :
    La fortune est pour la vie, ce que la rosée est pour l’herbe.

  2. Monette dit :

    Erreur : il fallait lire : SAGESSE PAYSANNE !!
    Un petit moment de plaisir :
    Les sols sont lisses, propres, sans une herbe. La campagne se découpe en gigantesques carrés.
    Un pommier, perdu au milieu des champs, habille pour la centième fois son squelette vert tendre.
    Les enfants découvrent émerveillés les jeunes animaux nés à la ferme. Un mulot s’enhardit et sort de sa cachette. Une vache rumine paisiblement.
    C’est le printemps et la campagne toute entière renaît

  3. Monette dit :

    Mise en garde pour LUDO le jardinier….

    Quand MARS se déguise en été,
    AVRIL prend ses habits fourrés.

  4. Monette dit :

    Petit rappel :

    Les Saints Servais, Pancrace et Mamert :
    A eux seuls un petit hiver.

Les commentaires sont fermés.