L’importance des oméga 3 et oméga 6 dans le fonctionnement du cerveau

• Laisser un commentaire

Constituants principaux de notre cerveau, les lipides ou acides gras ont un rôle important dans le fonctionnement de ce dernier. Indispensables au bon développement cérébral au cours de l’enfance, les oméga 3 et oméga 6 ne doivent en aucun cas être délaissés, pour le bien-être du système nerveux.

Le rôle des acides gras dans le fonctionnement du cerveau

Acides grasNotre organisme ne parvient pas à synthétiser les acides gras, dont les oméga 3 et 6, et par conséquent, l’apport de ces lipides par le biais d’une alimentation adaptée est nécessaire pour en fournir suffisamment à notre organisme.

Les oméga 3 se déclinent sous trois formes : l’acide alpha-linolénique (ALA), l’acide eicosapentaénoïque (EPA) et l’acide docosahexaénoïque (DHA). Ce sont des acides gras essentiels au bon fonctionnement des systèmes cardiovasculaire, hormonal, cérébral et inflammatoire, entre autres.

Ces acides gras essentiels représentent une source d’énergie pour l’organisme et sont des constituants des membranes de nos cellules. Les oméga 3 sont le principal constituant de nos neurones et participent à la libération de l’influx nerveux et des neurotransmetteurs. Ils jouent par ailleurs un rôle essentiel dans l’apport du glucose à notre cerveau, dont ce dernier a besoin pour se développer correctement.

Les oméga 6, quant à eux, sont au nombre de 4 : l’acide linoléique, l’acide gamma-linolénique, l’acide dihomo-gamma-linolénique, et l’acide arachidonique. Tout comme les oméga 3, ces acides gras participent à plusieurs mécanismes du cerveau humain. En effet, l’acide arachidonique est l’acide gras présent en plus grande quantité dans le cerveau et occupe un rôle majeur dans les transmissions nerveuses mais également dans la croissance cérébrale.

Quelles sont les principales sources d’oméga 3 et d’oméga 6 ?

Puisque notre corps est incapable de fabriquer les oméga 3 qui sont des acides gras essentiels, il est primordial d’en apporter à notre organisme par le biais de notre alimentation. Plusieurs aliments sont reconnus comme étant sources principales d’oméga 3, comme les poissons dits « gras », le foie de morue, l’huile de colza, les œufs, etc.

Les oméga-6 sont eux présents dans les viandes, les huiles de tournesol et d’arachide mais aussi dans les produits industriels ou transformés.

Pour le bien-être de notre organisme et du fonctionnement de notre cerveau, il est conseillé de respecter un certain ratio entre les oméga 3 et les oméga 6, à raison de 4 fois plus d’oméga 6 que d’oméga 3. Une alimentation équilibrée et variée permet de respecter ce ratio et d’apporter les acides gras essentiels nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 5.0/5 (1 vote)
L’importance des oméga 3 et oméga 6 dans le fonctionnement du cerveau, 5.0 out of 5 based on 1 rating
Cet article a été publié dans Les actifs à la une.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*