Les troubles du sommeil

• Laisser un commentaire

Les troubles du sommeil peuvent avoir différentes origines. La majeure partie se traduit par des insomnies. Celles-ci correspondent à une durée insuffisante de sommeil et à un sommeil non réparateur. On en distingue 2 types : les insomnies occasionnelles et les insomnies chroniques.

Les insomnies occasionnelles

Elles touchent plus d’1/3 de la population. Elles ne durent que quelques jours et toute la difficulté consiste à veiller à ce qu’elles ne dépassent pas plus de 3 semaines sous peine de s’installer. Divers éléments peuvent en être la cause :

  • une mauvaise hygiène de vie ou un non respect de notre rythme biologique fondamental : longues siestes, abus d’excitants, levers ou couchers irréguliers, hyperactivité physique après 20h00, surmenage professionnel…
  • l’environnement : bruit, canicule, altitude, mauvaise literie, changements d’horaires ou d’habitudes, naissance d’un enfant, maladie d’un proche…
  • un problème de santé ponctuel : douleur, toux, fièvre…
  • des causes psychologiques : difficultés familiales ou professionnelles, dettes, déménagement, deuil…

Dans de tels cas, la solution consiste principalement à respecter des mesures d’hygiène de sommeil.

Les insomnies chroniques

Plus délicates, elles sont installées depuis longtemps. Dans la majorité des cas, un stress intense accumulé depuis plusieurs années est à l’origine de ces perturbations profondes.

Il y a par exemple l’insomnie d’endormissement qui concerne surtout des personnes anxieuses qui redoutent la nuit blanche à tel point qu’elles ne parviennent pas à s’abandonner au sommeil. Pour faciliter l’endormissement, il est alors recommandé d’instaurer un rituel de relaxation (bain ou douche, tisane…). Dans d’autres cas, l’insomnie d’endormissement touche les hyperactifs qui continuent, aInfusion Digestion Biou moment du coucher, à se préoccuper des problèmes de la journée.

Il existe également l’insomnie de fin de nuit qui accompagne souvent une dépression. Un réveil précoce peut alors survenir vers 4h00 avec l’impossibilité de se rendormir.

Enfin, il peut aussi y avoir des réveils nocturnes fréquents, souvent causés par diverses affections telles que l’asthme, le diabète, les rhumatismes, des problèmes digestifs, urinaires ou hormonaux (sueurs nocturnes). À noter toutefois, qu’avec l’âge, nos nuits se raccourcissent naturellement et qu’une médicalisation de notre sommeil est inappropriée.

Les autres perturbations du sommeil

Parmi les autres troubles du sommeil, 2 sont particulièrement fréquents.

SommeilTout d’abord, il y a l’apnée du sommeil qui se caractérise par des ronflements et des arrêts respiratoires d’une dizaine de secondes survenant pendant le sommeil. Elle peut être à l’origine d’insomnies nocturnes ou de somnolences pendant la journée. Les parois du larynx se rapprochent et font obstacle au passage de l’air. Le sujet se plaint de fatigue et parfois de maux de tête. Ces apnées sont plus fréquentes chez les personnes en surpoids ou hypertendues. Dans tous les cas, il ne faut pas négliger ces apnées, car elles peuvent entraîner des complications cardiovasculaires. Les principaux conseils d’hygiène consistent à dormir sur le côté, à perdre quelques kilos et supprimer l’alcool, le tabac et les somnifères.

Ensuite, on trouve le syndrome des impatiences des membres inférieurs. Celui-ci se traduit par des secousses involontaires des jambes et parfois des bras qui se répètent 2 à 3 fois par minute pendant la majeure partie de la nuit. La marche, les massages, une douche froide du genou et certains exercices peuvent aider à faire disparaître brièvement ces sensations.

Le plus grand danger des insomnies provient d’une prise continue et irraisonnée de somnifères. Il ne faut pas oublier que le sommeil induit par des somnifères est artificiel. Ils diminuent la durée du sommeil paradoxal, une phase indispensable à un repos bénéfique et une bonne récupération psychique. De plus, une prise prolongée de somnifères et de tranquillisants provoque une accoutumance et induit le besoin d’en augmenter continuellement les doses.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 5.0/5 (1 vote)
Les troubles du sommeil, 5.0 out of 5 based on 1 rating
Cet article a été publié dans Nos dossiers santé et tagué , , .