Le stress : l’ennemi public numéro un !

• Laisser un commentaire

On y est tous sujet au moins une fois dans sa vie, voire chroniquement pour les plus anxieux. C’est un véritable fléau qui gagne tout le monde, à tout âge, à n’importe quel moment de l’année. Il nous rend la vie bien compliquée et peut parfois nous rendre malade. Il est souvent facteur de nos petits maux du quotidien (la boule au ventre, les migraines, etc…) et peut faire de nous de vrais bulldozers irrités.

Qu’est-ce que le stress réellement ?

StressCette réaction biologique aux pressions ou contraintes de l’environnement extérieur, est très subjective selon les personnes.
En effet, chaque individu a sa propre manière de percevoir les choses qui l’entourent, si certains réussissent à se défaire des petites agressions, pour d’autres c’est une réelle atteinte à leur personne et ils peuvent en souffrir.
C’est donc ce que l’on pourrait appeler une « transaction entre la personne et l’environnement » (Lazarus et Folkman, 1984).

Les trois composantes du stress

A l’origine, il y a l’agent de stress, autrement dit la source. C’est un stimulus d’ordre physique, mental, émotionnel ou social qui perturbe l’environnement ou l’état habituel de la personne concernée. Puis, vient la réaction de stress, ici, le cerveau entraîne des réactions physiologiques immédiates comme la montée d’adrénaline, l’augmentation du rythme cardiaque, etc… Enfin, la troisième composante est l’attitude. L’intensité de cette réaction dépend des messages envoyés par le cerveau, donc de la perception qu’a chacun d’une situation donnée. Le stress est donc un réflexe à une stimulation de l’environnement qui demande une adaptation.

Comment le combattre ? Quelques clés pour être plus « relax »…

StressTout d’abord, travaillez sur votre respiration. C’est la technique la plus rapide et la plus simple en cas de stress. Il s’agit de respirer avec le ventre et de se concentrer sur ses sensations afin de retrouver son calme intérieur. On inspire en gonflant le ventre et on expire en dégonflant le ventre, répétez cinq fois et vous vous sentirez déjà mieux.
Un allié de taille : les huiles essentielles. Elles sont naturelles et efficaces, déclinables selon les différents besoins. A diluer avec un verre d’eau le matin, ou à appliquer sur ses poignets le soir avant de se coucher, elles permettent d’aider le système nerveux à s’apaiser.
L’activité physique est votre nouveau punching-ball. Le sport vous permet, non seulement de vous défouler, mais surtout de vous concentrer sur autre chose pendant un certain nombre de temps. Votre esprit est ailleurs et ne se soucie plus des petits tracas du quotidien, c’est une réelle bouffée d’air.

Enfin, il est vrai que le stress reste subjectif, et chacun a sa propre manière de réagir aux stimuli de l’extérieur, et chacun gère son stress comme il l’entend. Mais certaines astuces (comme celles-ci-dessus) sont universelles et vous aideront sûrement à rester plus zen !

Retrouvez sur notre boutique en ligne www.ponroy.com tous nos compléments alimentaires spécial détente et moral.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 5.0/5 (1 vote)
Le stress : l’ennemi public numéro un !, 5.0 out of 5 based on 1 rating
Cet article a été publié dans Nos conseils beauté et bien-être.