La déprime passagère

• Laisser un commentaire

Alimentation déséquilibrée, stress, surmenage… Nos modes de vie contemporains ne nous ménagent pas ! Dépassé, il est parfois vraiment difficile de résister face à ces agressions extérieures. Résultat : nous sommes nombreux à nous plaindre de fatigue nerveuse, de perte de tonus, de morosité,… Aggravés par un choc émotionnel, ces symptômes peuvent même aboutir à une dépression passagère. Apprenons à reconnaître les signes de cette « maladie », pour mieux la prévenir grâce à des méthodes douces et naturelles.

Comment savoir si on est en déprime passagère ?

 

Working overtimeVous êtes d’humeur maussade ? Vous vous endormez difficilement et votre sommeil est agité ? Vous avez le sentiment d’avoir une vie inutile, « vide », sans but et sans projet. Vous souffrez de douleurs musculaires ou articulaires, de maux de tête ou de manque de force ? Il est possible que vous fassiez une déprime passagère.

Dans tous les cas, il faut réagir vite et prendre ces signaux au sérieux pour lutter contre la déprime passagère. En effet, la déprime affaiblit l’organisme, ralentit les métabolismes et prépare le terrain à diverses maladies de civilisation. Les études montrent en effet que la déprime est associée aux maladies les plus diverses, depuis les déficiences immunitaires jusqu’à l’embonpoint et les risques cardio-vasculaires. En bref, vous devez lutter contre la déprime pour rester en bonne santé : c’est en quelque sorte une mesure de prévention pour ne pas être malade. Mais que faire en cas de déprime passagère?

Exprimez-vous !

C’est le premier conseil pour vous aider à retrouver votre joie de vivre. Il est en effet essentiel de dialoguer pour pouvoir réaffirmer sa confiance en soi et son sentiment d’exister pleinement. Il ne faut donc pas hésiter à parler, à se confier à une oreille neutre qui ne juge pas, qui ne condamne pas, qui ne conseille pas, mais qui écoute avec compassion. Il n’est pas nécessaire de médicaliser cette parole en consultant un psychologue. Il aura trop vite fait de vous prescrire un médicament euphorisant qui vous fera plus de mal que de bien. En revanche, confiez-vous à un psychothérapeute dans lequel vous avez confiance. Pas de doute, cette écoute vous aidera à libérer vos douleurs anciennes qui bloquent vos énergies !

Les solutions naturelles pour combattre la déprime passagère

Voici quelques solutions très efficaces pour vous redonner le sourire :

Sporty young woman stretching on the sea coast

– Tout d’abord, il convient de mentionner l’exercice physique. Cette prescription peut paraître simpliste. En fait elle est très efficace car l’exercice physique, selon les aptitudes de chacun, a pour effet de mobiliser l’énergie et d’activer tous les métabolismes. L’ensemble de nos fonctions physiologiques sont ainsi stimulées.
– Ensuite, la lumière a un effet extrêmement bénéfique sur l’humeur en resynchronisant notre horloge biologique située dans le cerveau, dans la glande pinéale. C’est, en effet, le manque de soleil qui génère la «dépression hivernale» bien connue des médecins.
– Enfin, il existe des moyens nutritionnels pour stimuler l’humeur de façon physiologique et naturelle. Des acides gras spécifiques permettent de nourrir le cerveau et de libérer des neurotransmetteurs stimulants de l’humeur. Trois vitamines sont essentielles pour le métabolisme du cerveau : les vitamines B6, B12 et B9 (ou acide folique). Trois minéraux activent les échanges cérébraux : le zinc, le chrome et le magnésium.

Mais surtout, n’oubliez pas : la vie est belle pour celui qui sait la regarder !

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 0.0/5 (0 votes)
Cet article a été publié dans Santé, Beauté et Bien-Être.