La fatigue oculaire

• Laisser un commentaire

Vos yeux sont chaque jour agressés par les lumières artificielles, les poussières, la fumée, les scintillements d’écran… ils doivent s’accoutumer, s’adapter et parfois des signes de fatigue se font sentir. C’est ce qu’on appelle couramment la fatigue oculaire.

Les troubles de la vision

  • Sensibilité à l’éblouissement, les yeux supportent mal la lumière.
  • Picotements avec une impression de sécheresse, ou au contraire des larmoiements.
  • Baisse de l’acuité ou vision trouble.

Les causes de la fatigue oculaire

  • Le travail sur écran se généralise.
  • L’environnement pollué, les lieux enfumés sont autant de facteurs défavorables responsables de la fragilité de nos yeux et nous ne pouvons rarement y échapper.
  • L’avancée en âge est aussi la cause d’une diminution des performances visuelles car dans le temps nos yeux se fragilisent.

Les solutions contre la fatigue visuelle

fatigue oculaire

Comme toute fatigue musculaire, la fatigue visuelle se résout par la mise au repos. Quelques actions, toutes simples, peuvent d’ors et déjà être appliquées pour contribuer à freiner tout signe de fatigue.

1 / Quand vous regardez la télévision, respectez les distances pour éviter de fatiguer vos yeux. Ne regardez pas la télévision dans l’obscurité mais préférez une source lumineuse.

2/ Si vous lisez beaucoup, faites de petites pauses toutes les 15 minutes pour reposer vos yeux.

3/ Lorsque vous écrivez, faites attention à placer la source de lumière à gauche si vous êtes droitier et à droite si vous êtes gaucher.

4/ Si vous travaillez sur ordinateur, placez l’écran perpendiculairement à la source de lumière pour éviter les éblouissements et les reflets. Veillez à le placer de 40 à 70 cm des yeux.

5/ N’hésitez pas à abuser des lunettes de soleil dès que la luminosité externe se fait sentir.

 

Des nutriments indispensables contre la fatigue visuelle

La nutrition des photorécepteurs s’effectue par l’intermédiaire de la circulation sanguine qui apporte les nutriments nécessaires à l’œil. C’est pourquoi l’alimentation tient une place si importante dans la bonne santé de vos yeux.Voici quelques aliments qu’il convient de privilégier.

Le cassis, cousin germain de la myrtille, contient jusqu’à 220 mg de vitamine C pour 100 g de cassis. Il contribue à protéger du vieillissement oculaire et aide à défendre les tissus de l’œil des agressions des radicaux libres.

CitronLe citron, grâce aux nombreux nutriments qu’il comporte (vitamine C, oligo-éléments, sels minéraux…), participe à l’amélioration du bien-être visuel.

 Les épinards sont riches en deux antioxydants spécifiques de l’œil : la lutéine et la zéaxanthine. Si ce légume ne satisfait pas vos papilles, les brocolis ou le maïs pourront vous en apporter également. De nombreuses études indiquent que la lutéine et la zéaxanthine jouent un rôle important pour la santé de l’œil.

Les fruits secs oléagineux apportent de la vitamine E qui, par ses propriétés antioxydantes, lutte contre les effets du vieillissement de l’œil.

Ne négligez pas les acides linoléniques, présents dans les huiles végétales tels que les huiles de colza, de soja, de lin… En effet, les acides gras polyinsaturés sont indispensables pour maintenir la rétine en bon état et permettre sa régénération.

Myrtilles La myrtille contient des vitamines A et C en grande quantité mais aussi des anthocyanosides qui régénèrent les tissus de la rétine et améliorent la vision nocturne. En favorisant la régénération du pourpre rétinien, les anthocyanosides aident l’œil à s’adapter correctement à l’obscurité et à la clarté.

 

Les poissons gras, -hareng, saumon, thon, maquereau…- sont riches en oméga 3. Ils permettent de fluidifier la membrane des globules rouges et des vaisseaux minuscules qui nourrissent l’œil.

S’il n’y avait qu’un point à retenir, appliquez la règle des 5 fruits et légumes par jour. En effet les fruits et légumes sont riches en vitamine C. Associée à la vitamine E, la vitamine C aide à protéger toute la partie antérieure de l’œil (le cristallin et la cornée) de l’attaque des radicaux libres à l’origine du vieillissement prématuré de l’œil.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 3.7/5 (3 votes)
La fatigue oculaire , 3.7 out of 5 based on 3 ratings
Cet article a été publié dans Nos dossiers santé et tagué , , .