En savoir plus sur les différents types d’études

• Laisser un commentaire

Il existe différents types d’études scientifiques, selon la méthodologie employée et ce qu’on l’on cherche à démontrer. Zoom sur les différents types d’études.

Les études in vitro

Les études in vitro sont des études faites sur des modèles cellulaires dérivés de l’homme, et qui servent essentiellement dans la démonstration des mécanismes d’action par exemple. Elles permettent de constituer un 1er niveau de preuve scientifique.

Les études in vivo

Les études in vivo, généralement menées chez l’animal, sont un second niveau de preuves scientifiques, utiles pour montrer également un mécanisme d’action, une absence de toxicité, ou une efficacité chez l’animal sur un critère donné.

Les études cliniques

Les études cliniquesLes études cliniques chez l’homme sont le 3e niveau de preuve, et le degré d’exigence le plus élevé. L’objectif de ces études est de déterminer l’efficacité et la tolérance d’un produit (complément alimentaire, dispositif médical, médicaments…) par rapport à un critère principal (ex : diminution des bouffées de chaleur).
Parmi les études cliniques, on distingue les études monocentriques où un seul centre investigateur va réaliser l’étude, des études multicentriques où plusieurs centres d’essai vont inclure des volontaires dans l’étude selon un même protocole.
On distingue les études cliniques dites « en ouvert » où les volontaires essaient un produit appelé verum ou actif, des études cliniques contrôlées où les volontaires sont divisés en 2 groupes : un groupe prenant le produit actif ou verum, l’autre groupe prenant un placebo c’est-à-dire un produit visuellement, olfactivement identique au verum mais ne contenant pas la substance active.
Enfin les études contrôlées randomisées peuvent être faites en simple aveugle (seul les volontaires ne savent pas s’ils ont reçu le produit actif ou le placebo), ou en double aveugle (volontaires et observateurs ne savent pas s’ils prennent ou distribuent le produit actif ou le placebo) de manière à écarter tout biais éventuel.
Les études contrôlées sont randomisées c’est-à-dire que la répartition des volontaires dans le groupe verum ou placebo se fait de manière aléatoire.
Quand les études sont menées à grande échelle sur un grand nombre de la population, ce sont des études dites « épidémiologiques ». L’objectifs de ces études est de faire un lien entre certains facteurs (nutritionnels, environnementaux,…) et la santé humaine.
Enfin, la méta-analyse consiste à rassembler et à analyser les données issues d’études cliniques individuelles sur un même thème donné, permettant ainsi de cumuler un nombre important de volontaires et de tirer des conclusions plus solides. La méta-analyse est le niveau d’exigence scientifique le plus élevé.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 5.0/5 (1 vote)
En savoir plus sur les différents types d'études, 5.0 out of 5 based on 1 rating
Cet article a été publié dans La vie de l'entreprise.