Le coenzyme Q10, activateur de la respiration cellulaire

• Laisser un commentaire

Bien connu des biochimistes, le coenzyme Q10 ou Ubiquinol intervient de manière cruciale dans le système d’oxydo-réduction au cours de la respiration cellulaire. Le coenzyme Q10 est une molécule naturelle présente dans toute les cellules, en particulier dans les mitochondries, là où a lieu le processus de respiration de la cellule.

Le coenzyme Q10 est un transporteur d’électrons qui a le triple rôle de favoriser une bonne utilisation de l’oxygène, de stimuler la production d’énergie par la cellule et enfin de piéger les radicaux libres en excès.

A partir de 30 ou 40 ans le taux de coenzyme Q10 dans la cellule commence à baisser et cette chute s’accélère lors du processus de vieillissement. Cela entraîne une baisse de la respiration et de l’efficacité énergétique de la cellule. Or il se trouve qu’un apport alimentaire de coenzyme Q10 est bien absorbé par le tube digestif et permet à la molécule de diffuser dans l’organisme et de régénérer les cellules, sans aucune toxicité.

L’efficacité du coenzyme Q10 est principalement remarquable au niveau des organes qui nécessitent beaucoup d’oxygène : le cerveau, le cœur et les muscles.

– Le coenzyme Q10 donne d’excellents résultats dans la fatigue musculaire et dans les douleurs musculaires de différentes origines. C’est le cas en particulier des douleurs musculaires induites par certains médicaments hypocholestérolémiants comme les Statines. Une étude clinique en double aveugle contre placebo dans cette indication a permis d’enregistrer une baisse de 40% du niveau de la douleur avec 100mg par jour de coenzyme Q10 (1).

– Le coenzyme Q10 est un antioxydant liposoluble qui prévient l’oxydation des protéines mais aussi la peroxydation des membranes. Il évite aussi l’oxydation du LDL cholestérol. Enfin il améliore la relaxation et l’état de la paroi des vaisseaux et il favorise la contractibilité du myocarde. Toutes ces actions permettent sans doute de comprendre l’effet anti-athérogène du coenzyme Q10 (2).

– Il apparaît comme un traitement nutritionnel essentiel dans l’ischémie du myocarde (3).

– Chez l’animal divers études montrent un net effet antivieillissement(4) et une amélioration des fonctions cognitives (5).

Le coenzyme Q10 apparaît donc comme un traitement nutritionnel de choix dans les maladies neuro-dégénératives bien qu’aucune étude clinique d’envergure n’ait pour l’instant été entreprise (6).

(1) Caso G Effect of coenzyme Q10 on myopathic symptoms in patients treated with statins
Am J Cardiol, 2007, 99(10); 1409-12
(2) Tiano L Bioenergetic and antioxydant properties of coenzyme Q10: recent developments
Mol Biotechnol, 2007, 37(1); 31-7
(3) Littaru GP Effect of coenzyme Q10 on endothelial function in patients with ischemic heart disease
Eur Heart J, 2007, 28(18); 2249-55
(4) Higuchi K Reduced Coenzyme Q10 supplementation decelerates senescence in mice
Exp Gerontol, 2006, 41(2); 130-40
(5) Forster MJ Concurrent administration of coenzyme Q10 and alpha tocopherol improves learning in aged mice
Free Radic Biol Med, 2005, 38(6); 729-36
(6) Beal MF Mitochondrial dysfunction and oxidative damage in Alzheimer’s and Parkinson’s diseases and coenzyme Q10 as a potential treatment.
J Bioenerg Biomembr, 2004, 36(4); 381-6

La prochaine fois, ma chronique sera intitulée:
“QUE MANGER POUR NE PAS GROSSIR?”

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 3.7/5 (3 votes)
Le coenzyme Q10, activateur de la respiration cellulaire, 3.7 out of 5 based on 3 ratings
Cet article a été publié dans Les rendez-vous santé de Chantal et Yves PONROY et tagué .

2 réponses à Le coenzyme Q10, activateur de la respiration cellulaire

  1. Roulot Raymonde dit :

    Un jour j’ai informé mon cardiologue que je prenais du coenzimeQ10, celui-ci a rétorqué : vous pouvez toujours en prendre, cela ne changera rien à votre problème…je n’ai, bien sûr, rien répondu mais mon intuition me dit que cela ne peut que renforcer mon système cardio-vasculaire (hypertension, arythmie, tachycardie…) et contrer les méfaits de la polyarthrite…
    J’y adjoins les oméga 3 .
    Qu’en pensez-vous ?

  2. Yves Ponroy dit :

    Votre cardiologue, comme beaucoup d’autres, est très mal informé sur les bienfaits du Coenzyme Q10. Il y a pourtant un grand nombre de publications scientifiques qui démontrent son efficacité sur la fatigue, sur le vieillissement et sur le coeur. Il est bien dommage que les médecins ne reçoivent leurs informations que des laboratoires pharmaceutiques et ne savent prescrire que des médicaments chimiques!… Ce produit naturel est sans danger et particulièrement utile chez ceux qui prennent des médicaments contre le cholestérol.
    C’est bien pour vous de prendre aussi des Oméga 3. A la place de ces derniers vous aussi prendre Artérodiet qui est plus complet.

Les commentaires sont fermés.