Avoir et Être, par Zélie

• Laisser un commentaire

Quelle belle langue que la nôtre, quelle richesse et quelle subtilité ! Loin des recettes de cuisine, quoique la conjugaison n’en soit pas si éloignée, je vous fais partager aujourd’hui un texte qui m’est parvenu par mail. Ici, la langue française se déguste. Si la grammaire et la conjugaison la rendent piquante et parfois difficile à digérer, lisez ce texte : c’est un régal ! Comment aborder être et avoir sous un œil neuf ?

Avoir et Être : un texte d’Yves Duteil

Loin des vieux livres de grammaire.
Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.
Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.
Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu’Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l’avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s’est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu’Être, toujours en manque.
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu’Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu’Être, un peu dans la lune
S’était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu’il se montrait généreux.
Être en revanche, et c’est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l’abri.
Alors qu’Être est plus débonnaire.
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est tout intérieure.
Ce sont les choses de l’esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur.
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d’Être
Parce qu’être, c’est exister.
Le verbe Être a besoin d’avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Oublie ton passé, qu’il soit simple ou composé,
Participe à ton Présent pour que ton Futur soit Plus-que-Parfait…

D’aucuns diront que dans notre monde actuel, il est très important et urgent d’apprendre à nos enfants – et nous, de réapprendre- à décliner le verbe être et non pas seulement le verbe avoir.

Mais il est tellement dur à décliner le verbe être, n’est-ce pas ? Nous croyons toujours que ce que nous avons, définit ce que nous sommes…

Parfois il suffit d’un peu d’optimisme, d’être pleinement soi-même pour se sentir mieux et sourire à la vie. Et ne dit-on pas que les gens qui sourient sont en meilleure santé ?

Et la conjugaison dans tout ça ? Etre et avoir et leurs accords.

Hugo et les rois être et avoirDe façon plus terre à terre, pour vous parents d’enfants en primaire, je ne saurai que vous conseiller le formidable livre : Hugo et les rois Etre et Avoir, ou comment accorder les participes sans se tromper !

Ici, il s’agit bien d’une histoire de conjugaison. Le roi Etre est très gentil et se soucie toujours de ses sujets. A contrario le roi Avoir n’en a cure et ne s’accorde jamais au grand jamais avec ses sujets ! Il est fantasque et s’accorde parfois avec le complément d’objet direct (le fameux COD), mais pas toujours… Une histoire amusante et pédagogique pour aborder de façon ludique la complexité de la langue française. Juste une histoire avant de s’endormir.

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 4.0/5 (5 votes)
Avoir et Être, par Zélie, 4.0 out of 5 based on 5 ratings
Cet article a été publié dans Billet d'humeur.

6 réponses à Avoir et Être, par Zélie

  1. Roulot Raymonde dit :

    Quel exercice de virtuosité ! quelle noblesse exprimée !
    Merci Zélie, pour ce cadeau transmis …

  2. Roulot Raymonde dit :

    Dans une autre rubrique on a pu lire : »les maux parlent avec leurs mots »…
    mais il est possible d’inverser les choses : les mots ont également leurs maux…
    qui n’entend pas, journellement, des expressions comme : »pèter les plombs » « pèter un câble » « dur-dur » « ça marche » « c’est clair » « c’est géant »….et toutes celles qui ne me reviennent à l’esprit…
    Pas la même tournure d’esprit que précédemment !!

  3. Roulot Raymonde dit :

    Monsieur Nelson Mandela ….Cet homme possédait, au fond de lui, un Trésor qu’il a su garder intact au bout de 27 années de captivité. Mû par l’Amour, la haine n’a jamais trouvé place en lui.
    Presque Divin !

  4. CHAUVY Armelle dit :

    Merci pour cette pause gourmande très particulière.
    Un vrai régal pour les méninges et un vrai sujet de réflexion à partager avec les enfants.

  5. Monette dit :

    J’ai aimé….

    La liberté est une sensation.
    On peut parfois l’atteindre, enfermé dans une cage comme un oiseau.

  6. Albert Einstein dit :

    a dit:

    La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.

Les commentaires sont fermés.