Apprendre à lire un bilan sanguin

• Laisser un commentaire

Qu’est ce que le sang ? Quels sont les éléments figurés du sang ? Comment comprendre un bilan sanguin ? Pour en savoir plus…

Le sang et les éléments figurés du sang

Le sang est un tissu mésenchymateux* formé par :

  • une phase liquide, le plasma regroupant des protéines (albumine, globuline, fibrinogène), des lipides, des glucides…
  • une phase cellulaire, les éléments figurés (globules blancs, polynucléaires neutrophiles, éosinophiles, basophiles, lymphocytes et monocytes), les globules rouges, les plaquettes.

Dans l’organisme, le volume de sang atteint 5 litres et 45 % de celui-ci est occupé par les cellules.

Les GR
Les globules rouges ou hématies sont des cellules anucléés* dont le constituant principal est l’Hémoglobine (Hb). Celle-ci est composée de 4 globulines reliées entre elles. Chacune contient une structure centrale, l’hème qui contient du fer responsable de la couleur rouge du sang. L’hémoglobine transporte l’oxygène vers les tissus et le dioxyde de carbone vers les poumons.
Le taux d’hémoglobine dépend de l’âge et du sexe. Un homme adulte doit présenter une hémoglobine comprise entre 14 et 18 g/dl tandis que chez la femme elle est comprise entre 12 et 16 g/dl.

Les plaquettes
Les plaquettes, ou thrombocytes permettent de stopper les hémorragies en colmatant les blessures vasculaires grâce à la formation d’un caillot sanguin ou thrombus. Le nombre de plaquettes chez une personne saine doit être compris entre 150 000 et 400 000 par mm3.

Les GB
Les globules blancs ou leucocytes regroupent les granulocytes, les lymphocytes et les monocytes. Ils assurent la défense de l’organisme contre les agents pathogènes. En cas d’infection ou de réaction inflammatoire, le nombre de leucocytes augmente.

Les polynucléaires neutrophiles permettent à l’organisme de lutter contre les bactéries. Ils sont capables d’avaler et de digérer les corps étrangers présents dans l’organisme par phagocytose. La valeur normale est de 1 800 à 7 000 polynucléaires neutrophiles par mm3 de sang.

Les polynucléaires éosinophiles interviennent dans les réactions d’hypersensibilité immédiate et retardée. Ils s’attaquent aux parasites de l’organisme en se fixant dessus. Puis, ils déversent leurs granules contenant des enzymes et parviennent à détruire les agents pathogènes. Le nombre de polynucléaires éosinophiles doit être inférieur à 500/mm3 de sang chez une personne saine.

Les polynucléaires basophiles interviennent dans les réactions allergiques de type immédiat et dans les réactions inflammatoires. Leur nombre n’excède jamais 100/mm3. Ce sont les plus rares globules blancs.

Les monocytes ont une durée de vie 24 h dans le sang. Ensuite, ils passent dans les tissus et se différencient en macrophages, cellules responsables de la phagocytose (digestion de débris cellulaires, bactéries…). On compte entre 160 et 1 000 monocytes/mm3 de sang.

Les lymphocytes interviennent dans le fonctionnement du système immunitaire car ils sont impliqués dans la fabrication des anticorps. Leur nombre varie entre 1000 et 4000 par mm3.

Le bilan sanguin

Les constantes érythrocytaires
Le Volume Globulaire Moyen (VGM) représente le pourcentage du volume sanguin occupé par les globules rouges. Il se calcule de la façon suivante : Hte x 10 / Nb de GR

La valeur normale (VN) est comprise entre 85 et 95 fl. Au-delà de 95 fl, on parle de macrocytose et en deçà de 85 fl, de microcytose.

La Teneur Corpusculaire Moyenne en Hémoglobine (TCMH) correspond à la quantité moyenne d’hémoglobine contenue dans un globule rouge.

La TCMH se calcule de la façon suivante : Hb (g/dl) x 10 / Nb de GR

La VN est comprise entre 27 et 32 pg. En deçà de 27 pg, on parle d’hypochromie.

La Concentration Corpusculaire Moyenne en Hémoglobine (CCMH) correspond à la quantité d’hémoglobine comprise dans 100 ml de globules rouges.

La CCMH se calcule de la façon suivante : CCMH = Hb (g/dl) x 100 / Hte

La VN s’étend entre 32 et 36 g/dl. En-deçà de 32 g/dl, on note une désaturation de l’hématie en hémoglobine.

L’hématocrite
Elle représente le volume occupé par les hématies dans un volume de sang total. La valeur normale varie entre 28 et 32 g/100 ml.

La vitesse de sédimentation (VS)
La VS est la vitesse nécessaire aux globules rouges pour sédimenter et se déposer au fond d’un tube. La vitesse s’exprime en hauteur de cellules sédimentées (millimètres de dépôt) au bout d’une heure et de deux heures. En temps normal, elle ne doit pas dépasser 15 mm chez les hommes et 20 mm chez les femmes.µ

La protéine C réactive (CRP)
La CRP est une protéine fabriquée par le foie qui circule dans le sang. Un taux de CRP qui s’élève signe une inflammation. La valeur normale est de 6 mg/l.

Les triglycérides
Les triglycérides sont composés d’acides gras et stockés dans les tissus adipeux. Ils sont fabriqués par notre organisme lors de la dégradation des sucres rapides par le foie. Ils constituent une réserve d’énergie mobilisable en cas de besoin. Une triglycéridémie normale doit être comprise entre 0,40 et 1,50 g/l de sang.

Le cholestérol
Environ ¼ du cholestérol présent dans l’organisme provient de l’alimentation, tandis que les ¾ restants sont synthétisés (environ 1 g/jour) par le foie et l’intestin. Le cholestérol joue un rôle important dans la fluidité, la stabilité et la perméabilité des membranes cellulaires. Une cholestérolémie normale est comprise entre 1,5 et 2,5 g/l selon le sexe, l’âge…

Le LDL cholestérol (Low density lipoproteins) transporte le cholestérol aux cellules. Une accumulation de LDL conduit à la formation de plaques d’athérome. La VN est comprise entre 0,9 g/l et 1,58 g/l.

Le HDL cholestérol (High density lipoproteins) transporte le cholestérol vers le foie pour l’éliminer. Pour un homme, le taux normal d’HDL est compris entre 0,4 et 0,5 g/l tandis que chez la femme il se situe entre 0,5 et 0,6 g/l.

La glycémie
La glycémie est la concentration de sucre (glucose) dans le sang. Elle varie dépendamment de l’âge et de l’alimentation. Elle se mesure à jeun. La concentration est supposée normale si elle se situe entre 0,74 et 1,06 g/l.

Lexique

Anuclée : sans noyau
Tissu mésenchymateux : tissu de soutien embryonnaire qui formera le tissu conjonctif

VN:F [1.9.22_1171]
Avis des internautes : 3.3/5 (4 votes)
Apprendre à lire un bilan sanguin, 3.3 out of 5 based on 4 ratings
Cet article a été publié dans Nos dossiers santé et tagué .